After: top ou flop pour le film de cette saga démentielle ?


Lecture / dimanche, mai 19th, 2019

Vous connaissez « After », cette saga littéraire qui m’avait complètement fait craquer ? Si vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à lire mon article au sujet de la saga. J’évite les spoils au possible dans cet article, donc foncez, les yeux fermés ! C’était donc évident que j’allais me rendre au cinéma pour me faire mon propre avis du premier film de cette saga démentielle.

Un peu d’appréhension…

But first: regardez la Bande-annonce !

Vous avez vu la bande annonce ? Bien ! Autant j’ai enchainé les livres comme une droguée (je ne me reconnaissais plus, honnêtement); autant quand j’ai vu la bande annonce, j’étais un peu genre wtf ?

– Les acteurs –

Sceptique dans un premier temps par le choix des acteurs. Dans le livre, Tessa entre à l’université, Hardin est en deuxième ou troisième, je ne me souviens plus trop. Je dirais en troisième mais franchement c’est pas le genre de détails que je retiens. J’ai beau adorer des livres, je ne retiens pas les petites choses, les répliques, nada. Pareil pour les films !

Bref, tout ça pour dire que Hardin me semblait définitivement trop jeune avec sa petite tête d’ange. Je n’étais pas la seule à l’imaginer genre badass, plus sombre, avec plus de tatouages, plus froid et distant.

Tessa par contre, même si elle a l’air très jeune, reflète bien le personnage. Cette fille première de classe, qui a déjà sa vie toute tracée et qui finalement n’est jamais sortie des sentiers battus. Un peu fragile, naïve, mais authentique et simple, tout ce qu’on (j’)apprécie chez elle.

Landon. Comment dire. Je ne l’imaginais mais PAS DU TOUT comme ça. Dans le livre il est vraiment important pour Tessa, et même Hardin. Il a, pour moi, ce genre de rôle important mais qui se joue dans l’ombre. Sans lui beaucoup de choses ne seraient pas arrivées et pourtant ce n’est pas un personnage principal. Pourtant dans le film il est pratiquement inexistant.

Noah. Euh, suivant ?

Carole, qui joue la maman de Tessa (jouée par Selma Blair) ne colle pas non plus selon moi au personnage. J’imaginais une version plus, vintage, à l’image de la ménagère des années 60. Classique, stricte, aucune ouverture d’esprit etc.

Stéphanie, Zed, Molly, Ken & Karen Scott,… Je ne les imaginaient pas trop comme ça non plus. Peut être Ken Scott mais c’est tout. Les autres pour moi ne collaient pas tellement avec la description des personnages.

Bon évidemment, mon avis sur les personnages est bien entendu subjectif. Le pouvoir de la lecture c’est d’inventer de A à Z le décor et les personnages. Donc forcément tout le monde n’a pas la même vision.

– Construction du film –

Il est important de savoir qu’Anna Todd a contribué à la réalisation du film. D’un côté ça me rassurait car j’en ai déduis que ça n’allait pas dénaturer l’essence même de cette saga, la passion qui anime Tessa et Hardin.

anna Todd after saga movie marine and sea
Anna Todd

La première demi-heure du film est très sympa. Je trouve que l’histoire était bien posée, on entrait lentement mais surement dans le sujet, la romance à venir.

Mais par contre après, c’est pour moi, pas très ressemblant. Le film dure 108 minutes. Si vous enlevez les génériques ça doit faire 1h35 environ. Alors déjà je n’ai pas compris comment ils avaient réussi à résumer 800 pages en 1h35, mais une fois le clap de fin, j’ai compris…

– Ils sont passés à côté « du truc » –

Le succès de cette saga, c’est cette romance déchirée entre Tessa et Hardin. Les je t’aime, moi non plus, les saloperies lâchées pour se protéger, la mauvaise communication, la passion, la jalousie, la trahison,… bref, cette mixture qui fait qu’on est tenues en haleine pendant 800 pages.

tessa Hardin after movie saga marine and sea

Malheureusement dans le film on ne retrouve pas ça. D’ailleurs, je pense que les personnes qui vont voir le film sans avoir lu la saga ne comprendront rien. On ne comprends pas pourquoi ça clique si vite entre eux, tout est précipité, et on a même l’impression qu’ils vivent l’histoire d’amour parfaite jusqu’à l’événement marquant de la fin du premier tome. Je n’en dis pas plus pour éviter les spoils, mais même à ce moment là, ce moment si rageant qui m’a donné envie de hurler et de jeter mon livre au mur, je ne l’ai pas ressenti en regardant le film. Comme si c’était moins… grave, moins important dans leur histoire ?

Vous l’avez compris…

En sortant du cinéma, j’étais contente de ce que j’avais vu. Avec du recul je pense que j’étais juste heureuse, le temps d’un instant, de replonger dans cette histoire.

Après avoir dormi dessus, et discuté avec d’autres fan de la saga, je me suis bien rendue compte que le film n’était vraiment pas le reflet du livre et de ce qui le rends si prenant. J’appréhendais le jeu des acteurs, mais au final eux ont été très bons (je trouve). Ça me désole encore plus que pour une fois l’auteure à participé à la réalisation du film et que j’ai l’impression que c’est précipité.

Il manque plein de petites choses qui font que dans la suite je ne comprends pas comment ils vont arriver à amener ça ? Si on a pas lu le livre on ne comprendra rien et ce sera encore plus décevant.

Je continuerai d’aller voir la suite quand elle sortira, par curiosité évidemment. Mais une chose est sure, c’est que ça m’a donné envie de relire la saga. Peut être pour la sortie du volume 2 de la saga en version film ?

Sea you…

Retrouvez-moi sur les réseaux!
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *