Bullet Journal : bien (re)commencer


Créativité / jeudi, août 29th, 2019

En Décembre 2018 je vous parlais de mon choix entre agenda numérique, classique et/ou Bullet Journal. Depuis, 2/3 de l’année se sont écoulés et je peux faire un bilan de ma nouvelle façon de fonctionner. Est-ce que j’ai tenu sur la longueur? Est-ce que j’ai trouvé un moyen d’être organisée qui me convient ? En prélude, vous pouvez relire > l’article: « Agenda ou Bujo » ? pour mieux comprendre celui-ci. A la veille de la rentrée scolaire, ça pourrait vous être utile !

Bullet Journal

Si vous avez lu l’article mentionné ci-dessus, vous avez compris que j’ai choisi d’opter pour un agenda papier ET un Bullet Journal. Sans surprise, je n’ai pas réellement tenu les objectifs fixés. Tenir mon agenda ET mes trackers à jour tout en les faisant évoluer mensuellement et en fonction des besoins.

J’aime beaucoup dessiner, recopier des dessins ou images, ou même créer, et au final, je n’utilisais le BuJo que pour ça. Quand j’ai repris le travail et que j’ai recommencé à perdre mon temps à procrastiner sur mon téléphone, je n’ai plus complété mes trackers ni même dessiné autant qu’avant.

Bullet Journal les basiques Marine and sea bujo agenda
Agenda & BuJo 2019

Mon agenda

Papier

J’adore mon agenda, mais je ne prends pas le réflexe de le remplir. Quand je l’utilise je perds du temps parce qu’il n’est pas efficace (même si pratique) pour moi. Je ne prends donc pas le temps de l’utiliser à 100% encore une fois. Je l’utilise donc une fois de temps en temps. Là où je trouve ça plus pratique c’est quand je dois prendre un rdv par téléphone et que je n’ai pas mes écouteurs par exemple, je peux avoir une vue d’ensemble directement, contrairement à mon agenda numérique

Numérique

Finalement c’est celui que j’ai utilisé le plus. Parce que je l’ai toujours sous la main, parce que j’ai accès aux plannings communs et donc je sais quand nous sommes disponibles en même temps (pour visiter une maison par exemple ou autre rdv à deux).

Seulement je n’ai pas envie que ce soit mon agenda principal. Je souhaite le garder car c’est pratique évidemment, mais je préfère définitivement le papier. Parce que écrire me permet d’assimiler les choses aussi.

Comment faire ?

Back to basics. J’ai pu voir sur les réseaux, en librairie et auprès d’amis, que LE livre à lire pour le Bullet Journal c’était « La méthode Bullet Journal » de Ryder Carroll. Ni une, ni deux, je l’ai vu en librairie, je n’ai pas hésité une seule seconde.

J’ai malgré tout mis plusieurs mois avant d’enfin l’ouvrir. Premièrement parce que j’avais le sentiment que ça allait être lourd et chiant à lire (je veux dire, c’est pas un roman quoi…), et deuxièmement car je préférais rentabiliser un peu mieux mon agenda et mon carnet de note (mon ancien/nouveau BuJo, qui a terminé en cahier notes fourre-tout recettes, liste vacances etc).

Méthode Bullet Journal Ryder Carroll BuJo Marineandsea

Mon avis

Un vrai coup de coeur ! Que vous souhaitiez commencer un Bullet Journal OU PAS, c’est à lire. Vous risquez juste de vous ennuyer un peu plus sur les parties plus pratiques mais de manière générale je trouve qu’il est déjà rempli d’astuces et d’anecdotes qui pourront vous aider dans la vie quotidienne. La lecture n’est pas du tout monotone, que du contraire !

Je ne regrette pas de l’avoir lu parce qu’il m’a permis de comprendre (et ça c’est important et différent de « connaitre ») la méthode Bullet Journal.

Je pense que comme une majorité des gens je me suis d’abord concentrée sur la forme et non sur le fond. Mon « BuJo » n’était absolument pas efficace, ni adapté à mon quotidien, et encore moins efficient et organisé. C’était inévitable que je le transforme en cahier de notes.

Nouveau départ pour mon Bullet Journal !

Parce que je n’aime pas le gaspillage, j’ai commencé mon BuJo dans le même carnet, après toutes les notes décousues que j’y avais ajouté. Autant terminer l’année dans celui-ci, le temps d’assimiler correctement le concept, de trouver une organisation qui me convient et de personnaliser les trames proposées par Ryder Carroll.

Ça ne fait maintenant que deux jours que je l’ai commencé, en me concentrant cette fois sur le fond et moins la forme. Néanmoins, j’ai besoin de couleurs et d’un peu de dessin pour m’y sentir bien. Si tout est noir, ça ne me plait pas. J’ai donc opté pour quelques couleurs, quelques dessins basiques mais rien de fous, ni de sophistiqué. Je vais à l’essentiel.

Quand je serais un peu plus rodée, je prendrais peut être le temps de le personnaliser encore plus. En attendant, ma prochaine mission est simple: trouver un Bullet Journal qui rentre dans tous mes critères pour 2020.

Bullet Journal BuJo Marineandsea

Mon carnet parfait

Couverture rigide
Relié avec des anneaux
Avec un élastique pour le tenir fermé
Minimum 2 signets
Pointillé évidemment pour pouvoir tracer des lignes sans latte !
Minimum 200 pages, maximum 300

Pour la reliure, il en existe beaucoup avec une reliure de carnet simple. Je regarderais quand même en magasin au cas ou. Ce que je n’ai pas envie c’est que quand je sois au milieu du carnet, il ne reste pas à plat. C’est le genre de truc qui pourrait me rendre hystérique (moi, j’exagère ?).

Méthode Bullet Journal Ryder Carroll Bujo Marineandsea

En matière d’inspiration je n’en cherche pas trop pour le BuJo. Je pense que ce serait me compliquer la tâche puisque je trouverais majoritairement des dessins ou mise en page/canva de collections. Je cherche peut être juste des manières originales ou sympa pour écrire mes noms de collection mais en dehors de ça je reste un maximum à l’état brut.

Mon matériel

Un carnet
3 feutres noirs (0.2 / 0.4 / 0.8 mm)
Deux fluos (couleurs pastel)
Un crayon
Une gomme

Bullet Journal Matériel Marineandsea Bujo

Ça tient dans un petit plumier que je peux ajouter à mon sac à main et ça me permettra d’emporter mon BuJo partout avec moi (faut que je prenne l’habitude par contre).

Rendez-vous dans 3 mois (c’est noté dans ma feuille de route de l’avenir dans mon BuJo donc TECHNIQUEMENT je risque pas d’oublier) pour une mise à jour sur mon BuJo, ce que j’ai adapté, modifié etc.

Sea you soon …

Retrouvez-moi sur les réseaux!
error

4 réponses à « Bullet Journal : bien (re)commencer »

  1. Hyper intéressant! j’avais essayé le bujo mais arrêté. pour l’instant l’agenda my365 (agenda mais avec des parties bujo pré-guidées) me convient pas trop mal). Et je double avec un A3 mensuel, plus « planning » pour le frigo , et un fait chaque vendredi le focus sur la semaine qui arrive. Cette partie là est plus pratico-pratique mais essentielle pour la logistique familiale 😉 Ce que j’aime avec la notion de bujo c’est la projection à court/moyen/long terme, la vision de mes envies et du coup en les inscrivant et en les planifiant même à la louche ça permet quand même qu’elles se réalisent un de ces jours. Je crois que je vais écrire là dessus, sur ce que j’ai finalement réussi à mettre en oeuvre le jour où j’ai arrêté de seulement y penser/en avoir envie.
    En tout cas ce livre donne envie (j’en raffole mais me disperse vite … sic)

  2. J’avais opté aussi pour un agenda (j’avais pris « les agendas de juliette » parce que c’est Belge tout simplement). J’avais hésité avec un agenda/bujo aussi avec des liste et trackers déjà mis en place mais je savais que au final je ne les utiliseraient pas forcément. Au final avec les agendas de Juliette et mon propre « bujo/carnet de notes » c’est ce qui est arrivé haha.
    Après une petite semaine d’utilisation ce que j’ai remarqué c’est que au début j’écrivais tout. Au fur et à mesure que j’avance je me rends compte que ce n’est pas important de tout noter (je veux dire par là que j’ai un agenda numérique donc les rdv moins importants genre esthéticienne, Pilates etc) je retranscris pas dans le Bujo. Tout ça pour dire que on arrive aussi à trier l’information, ce qui est vraiment utile ou ce qui l’est moins et ce qui peut même être abandonné parce que pas du tout important finalement.
    Je reporte beaucoup moins le choses. Je recopie max un ou deux jours, après ça me saoul et je me dis que à moins d’avoir une bonne raison (et à ce moment là je transforme la tâche en tâche programmée) pourquoi ne pas le faire maintenant et ne plus avoir cette tâche à faire en parasite.
    Je prends plus de temps pour moi aussi, faire le point sur ma journée, sur ma semaine, sur les événements qu’on a eu et ce qui m’a marqué !

    Concernant le livre au début je comptais le lire en plusieurs fois, en fonction de où j’en suis dans la « construction » de mon Bujo, et finalement c’était tellement intéressant que je n’en ai fait qu’une bouchée haha…

    Enfin bref, tout ça pour dire que après une semaine je ressens déjà une différence et ça me conforte dans l’idée que – pour moi – ce qui me convient le mieux c’est de faire un Bujo personnalisé à 100%.

    J’espère que ça te plaira autant en tout cas ! Et pas bête pour le planning familial en A3 ! Sur le frigo c’est le bon plan (tant qu’on est que deux on a que le planning communal avec les poubelles etc HAHA, mais du coup je note ton idée pour quand le petit sera là :D).

  3. Pour le bullet parfait moi je te conseille le leuchtturm1917 . Je sais que c’est bateau mais c’est vraiment le meilleur. Le carnet est vraiment bien à plat à n’importe quelle page. Les pages sont top!
    Et comme stylo j’utilise le pilot frixion 07 parce qu’il s’efface et que du coup, mon bujo reste clean!!

  4. Aaah oui je l’ai vue revenir souvent cette marque quand je regardais un peu sur le net les différentes marques de carnet pour mon prochain BuJo ! J’essaierai de trouver une enseigne où ils se vendent voir ce que ça donne mais j’en ai entendu que du bien en effet ! Merci ☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *