L’appel du féminin sacré: la renaissance


Féminin sacré, Humeur / mardi, décembre 3rd, 2019

Je ne sais pas comment structurer cet article ni même comment l’écrire. Je n’ai pas envie de le séparer en titres, en sous-titres, j’ai juste envie de poser les mots comme ils me viennent. J’ai envie de vous parler de la lune, des astres, de la connexion avec l’univers qui est en chacun de nous.

Depuis un peu moins d’un an maintenant je m’intéresse à tout ce qui à attrait à la lune. Au début, très timidement avec un premier livre « Gardiennes de la lune » qui, dès que je l’ai vu, m’a attiré. Je l’ai vu dans un premier temps via les réseaux sociaux et puis je ne pouvais plus me l’enlever de la tête. J’avais envie, besoin, de prendre le temps de comprendre les cycles lunaires, de me reconnecter à mon « féminin sacré ».

Si le féminin sacré ne vous parle pas, ce n’est pas grave. Il existe également le masculin sacré ! Mais en toute honnêteté je ne m’y suis pas -encore- intéressée. Le féminin sacré est pour moi une manière de me reconnecter à… moi-même. Ecouter mes intuitions, laisser parler mes sens, comprendre mes cycles menstruels (que l’on peut appeler plus joliment nos « lunes »), voir ce en quoi je commence à croire. En moi.

Au début c’était du bout du doigt que je me lançais dans cette découverte. Oui on sait tous que la lune a un rôle sur notre planète puisqu’elle dirige nos marées… mais pas que. En tant que femmes, nous sommes connectées à la lune. Aujourd’hui on parlera de féminin sacré, sorcière, chamanisme, …. bref, toute une pléthore de mots pour nommer les choses.

Celui qui me plait le plus évidemment c’est Sorcière, car pour moi une Sorcière ce n’est pas forcément faire de la magie à la Harry Potter. Non pour moi, être une Sorcière et faire de la magie c’est simplement utiliser les éléments que nous avons déjà à disposition pour nous soigner, pour nous écouter, pour nous guider, nous aider. Et encore, j’ai du mal à poser les bons mots sur ce que je ressens. Mais la terre a beaucoup à nous offrir, autant la respecter et utiliser les éléments qu’elle met à notre disposition pour évoluer dans la vie.

Alors oui, j’aime aussi cette définition car j’aime le monde imaginaire et ses possibles, mais pas que. Après avoir commencé timidement à me documenter, j’ai vite compris que c’était un « thème », un monde, que je voulais découvrir. A mon rythme et en fonction de mes affinités évidemment.

Après la lecture de Gardiennes de la Lune je me sentais déjà plus riche de par ce que j’avais appris. Pourtant je ne maitrisais (et ne maitrise) pas encore tout, ni même ce que j’avais lu. Entre temps j’ai lu d’autres choses, discuté avec d’autres personnes et fait plein de rencontres enrichissantes.

Ca m’a permis de découvrir aussi l’Astrologie et de m’y intéresser. Car si nous savons tous sous quel signe du zodiaque nous sommes nés (qui correspond à la position du soleil au moment de votre naissance), connaissez-vous la position de la lune au même moment, ainsi que sa signification ? C’est un sujet que je trouve fascinant et complexe à souhait. C’est tellement intriguant et parfois même révélateur (certaines choses sont quand même à prendre avec des pincettes).

Depuis quelques temps les « coïncidences » que l’on peut appeler « synchronicité de l’univers » (qui sont provoquées par nous même en reflet de notre intérieur) sont beaucoup trop nombreuses pour que je n’y prête pas attention. Je n’ai pas encore approfondi le sujet mais c’est comme quand vous êtes enceinte et que du coup vous avez l’impression que vous n’avez que des amies enceintes autour de vous. En dehors de cet exemple, je fais pour l’instant de plus en plus de rencontres sur des personnes qui suivent le même cheminement que le mien. Avec qui c’est non seulement agréable de discuter, mais aussi de partager nos « connaissances ».

Là ou au départ je pensais qu’on allait me prendre pour une folle (ce qui exprimait aussi ma « timidité » à parler de tout ça un peu plus ouvertement) j’en suis maintenant à un stade ou si l’on me prends pour une folle, ce n’est pas grave, tout le monde n’a pas à être réceptif des mêmes choses que moi. Mais je n’ai pas envie de refouler cette soif de « savoir » sur tous ces sujets sous prétexte que c’est en décalage avec la société actuelle.

Je pense que tout à commencé avec cette démarche « zéro déchet » et que l’élément déclencheur a été ma grossesse. Après plusieurs mois et par curiosité, j’ai décidé de regarder les cycles lunaires lors de mes derniers cycles menstruels (merci l’application où on encode tout et donc on peut retourner voir les dates sans soucis)… le « thème astral » de ma naissance, à découvrir la cartomancie, les cristaux… et qu’est-ce que c’est passionnant !

Et il y a encore tout un tas (mais un énorme tas) de choses à découvrir mais qui me parleront peut être moins et d’autres plus. Des rencontres plus étonnantes les unes que les autres. Dans tous les cas je suis vraiment reconnaissante d’avoir rencontré toutes ces personnes sur mon chemin, fait toutes ces découvertes. Je suis sure qu’il y en a encore plein d’autres à venir et j’aimerais vraiment approfondir tout ça. Et c’est ce que je vais faire ! Au placard les préjugés et la non conformité, le principal c’est d’être soi même et aligné avec ce que l’on fait et ce en quoi on croit que ce soit un dieu, la terre, un astre…

Parce que j’aurai certainement encore envie de vous en parler, il y aura d’autres articles mais sur des thématiques plus précises.

Sea you soon ! (Est-ce que ce serait de trop de signer en mettant « Sea you moon ! » ? Haha)

Retrouvez-moi sur les réseaux!
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *