5 astuces pour cacher votre grossesse aux autres


Humeur / samedi, novembre 9th, 2019

C’est le début de la grossesse, la poitrine est volumineuse mais vous arrivez encore à cacher le tout. Certaines personnes en parlent directement, d’autres préfèrent attendre 3 mois (12 semaines) avant d’en parler publiquement.

Pourquoi 12 semaines ?

Le choix est propre à chacun, l’histoire des 12 semaines c’est parce que le risque de faire une fausse couche est plus élevé. Il y a toujours un risque, une grossesse ce n’est pas anodin, même après les 12 semaines, personne n’est à l’abri malheureusement. Mais, ça doit rester quelque chose de positif.

Nous, nous avons décidé d’en parler directement à nos parents, pour les autres, même si on a fort envie de le dire, on attendra les 12 semaines. Du coup ça a été un peu compliqué de cacher ça et de trouver diverses excuses. Je travaille chez Decathlon, donc même si ce n’est pas souvent, je suis amenée à parfois soulever des choses lourdes… J’avais aussi un EVJF en plein à ce moment là, la St Roch… Bref, je vous raconte tout ça et je vous partage mes 5 excuses pour échapper à certaines corvées ni vu ni connu.

1. L’alcool

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas une alcoolique notoire mais en soirée, au resto ou en sortie j’aime bien boire un verre. Si je ne conduis pas j’aime bien en boire même 2-3. Si je dors sur place alors là c’est la fête ! * Mode pochtrone activé*

Alors même si sans être enceinte il m’arrivait de prendre des boissons sans alcools au resto entre copines, y a un moment où c’est compliqué d’éviter.

marine and sea Nideggen bière sans alcool grossesse et alcool
Une autre alternative: la bière sans alcool !

L’alcool, où on te mets la pression aussi socialement. « Allez tu en bois même pas une petite? » non non…

  • Je suis un peu malade et j’ai peur que ça ne m’aide pas
  • Je suis un traitement médical en ce moment et je ne peux pas boire d’alcool (et si on vous demande pourquoi, préparez une raison à l’avance)
  • J’essaye de faire un mois sans alcool ! La tournée minérale c’est pas que en Février !
  • Je conduis, donc je ne bois pas !
  • Demain j’ai une grosse journée, si je bois je vais avoir du mal à me remettre (valable surtout si vous avez 30 ans)

2. La nourriture

Ah que c’est compliqué la nourriture quand on est enceinte. C’est surtout à ce moment là qu’on se rends compte que c’est important de bien manger, lire les étiquettes, etc. Plus de charcuterie (je n’en mangeais déjà pas ou très peu donc…), plus de fromage sauf fromages à pâte dure et/ou si c’est au lait pasteurisé (donc mozzarella c’est ok par exemple), la viande doit être bien cuite, le poisson aussi, les oeufs aussi et de préférence le jaune également, plus d’alcool (sans blague), légumes super clean (pas de terre dessus en fait) donc il faut éviter de manger des crudités en dehors de chez soi puisque chez soi on est certains que ça a été brossé, etc. Bref, tout ça pour dire que ça peut vite devenir compliqué.

Je me suis retrouvée dans cette situation lors de l’EVJF auquel j’ai participé (coucou Amélie haha). Ma chance c’était qu’il y avait une future maman (8 mois quand même, Francesca je ne sais pas comment tu as tenu le coup) dans le groupe et donc j’ai essayé de me caler sur elle par rapport à la nourriture. Mais évidemment, sans oser lui demander si elle était immunisée contre la toxoplasmose et la listériose.

  • Si vous prenez de la viande demandez la bien cuite
  • Ne mangez pas les crudités dans votre assiette
  • Ne mangez pas le fromage (vous ne voyez pas la provenance, donc vous ne savez pas si c’est au lait pasteurisé ou non). Dans 99% des cas il est pasteurisé, mais personnellement je trouve que le meilleur moyen de ne pas prendre de risque, c’est de ne pas en manger
  • Dans le doute, prenez un plat de pâtes, des frites,…
  • Si on vous demande pourquoi vous ne mangez pas ça:  » je n’ai plus faim/ je n’aime pas/ ça ne me donne pas envie… »

3. Au travail

Nous recevons un camion de livraison par jour et notre marchandise arrive dans des palymagnums. Ce sont des contenants où il faut se pencher pour aller chercher ce qu’il y a au fond… La plupart du temps ce sont des vêtements donc rien de lourd. Mais par contre il faut replier ces PM et les empiler par 3. Quand je ramène un PM seule, je prends le transpalette élévateur et je range mes PM comme ça. Mais ça m’est déjà arrivé qu’on me demande un coup de main pour en soulever un et l’empiler.

  • Je me suis fait mal au dos ce weekend donc je vais demander à quelqu’un d’autre de t’aider.

Après l’idéal c’est d’éviter d’aller ranger soi-même les PM. C’est un peu chien pour les collègues mais parfois ils sont tellement curieux que ça va en devenir suspect… Alors si on veut garder le secret… On peut feinter aussi d’avoir mal au genou mais après il faut faire genre on boite et comme c’est pas naturel à un moment on remarche normalement haha. La meilleure excuse c’est celle du dos, sinon d’éviter la zone logistique.

4. Vitamines de grossesse

Pendant la grossesse on doit prendre des vitamines de grossesse pour être certaine d’apporter quelques vitamines et minéraux spécifiques au développement du foetus. Les miennes, il est conseillé de les prendre au repas du midi (sur la notice) mais ma gynécologue m’a conseillé de les prendre le matin à jeun. Pour celles qui ont des nausées plus importantes, c’est mieux au repas de midi. Donc si c’est votre cas:

  • Je fais une cure de vitamines et minéraux (quelque part ce n’est pas un mensonge)… Seules les mamans pourront peut être vous griller si elles avaient les mêmes que vous
  • C’est un traitement médical contre les migraines mais je ne me souviens plus du nom (du coup faut prendre les gélules sans l’emballage puisque noté au dos…)
  • Ce sont des pro biotiques (plus intéressants si vous n’êtes pas sujettes aux migraines finalement)
  • On essaye d’avoir un enfant, ce sont des vitamines pré natales (bon après ça mène vers une piste de grossesse…).

5. Sport

Comment vous dire que pour moi ça a été compliqué. Pendant la grossesse vous pouvez pratiquer du sport mais il faut éviter certaines disciplines (tout ce qui comporte un risque de chute ou d’impacts répétés) sauf si votre médecin vous donne le feu vert.

Pour l’instant comme c’est le début et que je ne peux quand même pas courir, je ne me suis pas posé trop de questions. Mais par contre, j’arrête les sorties vélos en extérieur. Je ne suis jamais tombée, mais il suffirait que ça arrive maintenant et je m’en voudrais d’avoir pris ce risque.

  • Je suis un peu malade, je préfère faire du rouleau (valable si temps frais)
  • C’est dommage il fait super bon mais j’ai pas le temps d’aller rouler avec vous car on a un repas en famille et je vais plus tôt pour donner un coup de main
  • Pour raisons médicales je dois éviter d’avoir un effort trop intense
    • Et si on vous demande pourquoi, vous simulez des douleurs chroniques et que vous passez plusieurs tests pour en trouver l’origine
  • Je ne peux pas courir j’ai une inflammation du TFL
marine and sea grossesse sport
La retour de la silhouette sportive ce sera après l’accouchement !

Ce n’est pas toujours évident, mais on arrive à s’en sortir. Plein de fois j’avais envie de dire que je suis enceinte, que c’est le début, que j’ai peur de faire une fausse couche et donc que je ne prends pas de risques tant que ce n’est pas confirmé et que je sais si le foetus est bien accroché.

Je ne dis pas que je prendrais des risques après, évidemment, mais je serais peut être plus confiante sur certaines activités.

Cet article est à lire sur un ton humoristique ! Evidemment il ne faut pas s’empêcher de vivre, ou penser que tout le monde va penser à une grossesse. Pour ma part, à 30 ans, en couple depuis 5ans et en ménage depuis 3 ans, tout le monde nous posait cette question. « Alors c’est pour quand? » « Et vous, c’est quand votre tour? » « Alors, c’est vous les prochains? ». Donc forcément j’avais tendance à penser que directement on allait comprendre que j’étais enceinte.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner: écoutez-vous, et votre instinct. Faites attention, mais ne vous privez pas non plus de vivre, de sortir manger à l’extérieur, de profiter de votre grossesse. Il ne faut pas que ce soit une contrainte.

Si vous êtes au début de votre grossesse, n’hésitez pas à lire cet article pour faire quelques économies en préparant la venue de bébé !

Sea you…

Retrouvez-moi sur les réseaux!
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *