Salle de bain Zéro déchet: bilan un an après


Slow Cosmétique, Zéro Déchet / vendredi, septembre 13th, 2019

Novembre 2018, je vous rédige mon premier billet blog sur le zéro déchet. La salle de bain a été mon premier pas vers un changement de mode de vie. Au revoir savons et shampoings industriels; crèmes/gommages/masques/déodorants et démaquillants en tout genres. 10 mois plus tard voici un joli avant/après qui nous permet de mesurer l’impact de nos changements et de se rappeler le chemin parcouru.

Premiers pas

On se débarrasse, mais on ne jette pas !

J’ai commencé par me débarrasser de tous mes produits dans la salle de bain. Démaquillants doux pour les yeux, crème pour la peau, pour mascara waterproof, crème de jour, soin de jour, crème de nuit, gommages, masques rafraichissants, masques au miel, crème pour le corps, gommage pour le corps, – la liste est encore longue -.

Certes ça ne me convenait plus, il était hors de question que je mette encore un de ces produits sur ma peau ou que je ne dépense encore 1€ en cosmétiques dans des enseignes industrielles (hello greenwashing). Ah oui elle est bien la carte fidélité Yves Rocher, mais au final, a-t-on vraiment besoin de tous ces produits ? Indice: Nope.

J’ai donc fait deux jolis sacs, que j’ai amené au boulot, chez mes beaux-parents ou toute personne qui pouvait être intéressée. Je n’allais pas jeter ces produits, donc au lieu de les laisser périmer dans un coin, autant en faire profiter les copines et la famille et leur faire faire quelques économies. Si moi je ne souhaite plus utiliser ces produits, ça fera clairement d’autres heureuses (pour preuve tout est parti).

Par quoi remplacer ?

Comme pour les produits industriels, il faut tester et trouver des produits qui nous correspondent. J’ai donc décidé d’investir dans le livre de Julien Kaibeck: La Slow Cosmétique. Apprendre dans un premier temps de quoi avait réellement besoin ma peau. Ensuite j’ai commencé à faire mes premiers achats.

Slow cosmétique julien kaibeck lecture zéro déchet marine and sea

Salle de bain un an plus tard

Sous la douche

Nous utilisons un savon solide pour le corps, un shampoing solide pour les cheveux. J’ai également une version liquide (achetée en vrac) pour les jours où je fais un soin car c’est plus facile à faire partir qu’avec un savon solide ou si nous voyageons (plus facile que de transporter le savon si il est encore humide).

Au début j’ai eu le cuir chevelu très très très sec. J’avais énormément de pellicules (ça ressemblait plus à de la « poussière » de peau). Je commençais également à avoir des petites plaques rouges mais je pense que c’était un cuir chevelu sec + un peu de stress.

Je n’ai pas baissé les bras… car je suis passée d’un shampoing (industriel) + après shampoing un jour sur deux contre un à deux shampoings solides par semaine.

J’ai testé plusieurs marques, plusieurs compositions. Puis j’ai approfondi mes « connaissances » aussi. J’ai découvert qu’il était nécessaire de nourrir son cuir chevelu, et j’ai donc investi dans quelques produits (poudres et huiles végétales entre autre) pour faire des masques ou des soins cuir chevelu ou pointes.

rituel green e-book Daphne Darcy slow cosmétique zéro déchet marine and sea
J’ai investi dans le e-book de Daphne Narcy « Rituel green » pour les soins que j’apporte à mes cheveux.

Les différences constatées:

  • Une petite semaine avant d’avoir des cheveux qui sont réellement « sales » (et encore, c’est plus souvent la mèche)
  • Je garde du volume, même après une semaine !
  • Pas de contenant à jeter (un shampoing + un après shampoing sur 1mois et demi 2 mois je dirais, je ne me souviens plus). Donc une poubelle PMC qui sort moins souvent.
  • Gain de temps sous la douche puisque moins de shampoing
  • Plus de microparticules de plastique dans la douche
  • Un typhon moins dégueulasse…

Hygiène quotidienne

Dentifrice

Depuis quelques semaines nous sommes passés au dentifrice solide. Nous avions un stock de dentifrice à écouler avant de changer de système. De quoi me laisser le temps de m’habituer à une brosse à dents en bambou ! On a testé le dentifrice solide acheté à la baraque en vrac. Le goût est clairement pas facile mais on s’habitue. Je pense que j’ai du mal avec la brosse à dents en bambou (du bois dans la bouche, je n’aime pas la sensation) et ça, couplé au gout du savon solide que l’on a, j’ai franchement du mal. Mais ça fait le job et pour le temps que ça dure…

Lors d’un atelier zéro déchet j’ai également eu la possibilité de créer un dentifrice ! Je pensais que ça prenais du temps à mort, qu’il fallait jouer au petit chimiste. HAHA. En 3 minutes c’est plié José. Celui-là je le trouve carrément plus sympa et plus pratique !

Déodorant

Le 1er janvier je suis passée au déodorant solide. J’ai refilé mes aérosols qui trainaient un peu partout… J’ai acheté un déodorant solide à une copine qui était à l’école avec moi. Elle fait ses propres produits, c’était l’occasion de faire profiter un artisan et de découvrir ses produits. Nous sommes le 28 août à l’heure où j’écris cet article et j’arrive seulement au bout. Il m’a coûté 6€ (pour 8 mois complets d’utilisation). J’en mets une fois par jour le matin, je transpire encore, comme tout le monde parce que TRANSPIRER C’EST NORMAL. Mais les odeurs ne sont carrément plus là où très peu.

Déodorant solide Fabrik' a Stef zero deceit marine and sea
Déodorant solide  » La Fabrik’ à Stef »

En fait j’ai remarqué qu’en fonction du savon que j’utilisais sous la douche, j’avais une odeur avec le déodorant. Je ne sais pas quel produit dans la composition du savon de douche fait que j’ai ça avec le déodorant, mais je fais avec. J’essaie de trouver le combo gagnant !

Les différences constatées:

Comparé au déodorant que je mettais 3 ou 4 fois par jour minimum, parfois à outrance, on peut dire que ça me change la vie. Et le mieux dans tout ça c’est que parfois j’ai même oublié d’en mettre le matin et pas de soucis la journée (et pas de stress de « oh mon dieu je suis partie sans mettre de déodorant »), contrairement à avant.

Je n’ai également plus de « réaction » avec certaines matières. Par exemple, si pour une soirée je mettais une sorte de veste blazer avec une blouse sans manches en dessous, bonjour l’odeur ! Ça puait la rage après peu de temps, le synthétique à l’intérieur de la veste me faisait suer de dingue. Avec mon nouveau déodorant: QUE-DAL ! Je peux remettre mes blazers sans craintes de lever les bras ! Bon évidemment je ne vais pas danser avec, faut pas pousser mémé dans les orties !

Seul bémol: ça fait vite des taches jaunes sur des blouses blanches. J’essaie de trouver une solution car ce sont des vêtements que j’ai envie de garder plus longtemps évidemment !

Routines cosmétiques

Matin

Le matin j’utilise de l’eau pour me réveiller le visage, parfois un savon au lait de chèvre. Pour la crème de jour au début j’utilisais une crème neutre. J’ai voulu essayer autre chose et j’ai donc actuellement une crème de jour faite par une naturopathe. Elle me convient mais j’ai l’impression de garder le visage un peu gras, qu’avant non (avec la crème neutre).

Anti-cernes et poudre de teint de Couleur Caramel. Je n’en mets pas beaucoup et donc je vais longtemps avec.

Mascara j’en ai reçu tellement en cadeau de chez Yves Rocher et j’en mets tellement peu que je les ai gardés.

Soir

Pour me démaquiller, au début j’ai utilisé un gel moussant acheté sur le site slow cosmétique et de la marque beauté privée si je me souviens bien. Seulement il m’asséchait fort la peau donc je ne l’ai pas racheté (mais je l’ai terminé !). J’ai également testé un lait démaquillant de chez Couleur Caramel mais il ne me correspondait pas tellement non plus même si il me laissait la peau douce.

Actuellement je me démaquille à l’huile de coco. C’est TRÈS efficace, même pour le mascara ! Je n’ai rien trouvé qui fasse partir aussi bien le mascara que ça et tout en douceur ! J’enlève ensuite l’huile (après un petit massage) avec des « lingettes » démaquillantes réutilisables. Par contre je trouve que ça me laisse la peau un peu grasse aussi donc j’essaierai autre chose la prochaine fois ! Depuis que j’utilise l’huile de coco je n’en mets pas mais sinon je mets de l’huile de jojoba sur mon visage le soir (c’est une huile qui réagit au soleil donc déconseillé de la mettre au matin).

Pour les contenants que j’ai du acheter, je les ai gardés et remplis de savon liquide pour les mains acheté en vrac ! Comme ça pas de gaspillage de plastique !

Vernis

J’en ai toute une ribambelle. Plutôt que de tout donner et acheter en quantité… j’ai simplement investi dans une base protectrice végétale (de chez couleur caramel également). Je mets la base, ça protège mon ongle des produits plus nocifs dans les vernis classiques et ensuite j’applique un vernis normal.

Pour enlever le vernis j’utilise soit les cotons démaquillants qu’il me reste, soit les lingettes réutilisables !

Ma poubelle de salle de bain ne comporte presque plus rien à part les cheveux que je ramasse ou de la brosse à cheveux (…), un peu de fil dentaire à l’occasion, eeeet parfois un sparadrap. C’est tout !

Astuce pour nettoyer les lingettes

(même si vous avez enlevé du vernis avec)

  • Verser 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1L d’eau presque bouillante
  • Remuer et ajouter un verre de vinaigre blanc
  • Déposer les lingettes et laisser tremper toute une nuit
  • Passer à la machine 40/60 degrés (moins écologique on est bien d’accord).

En temps normal je mets les lingettes dans un filet (pour ne pas chercher après à la fin de la lessive…) et je les nettoie dans un cycle normal avec le linge blanc. Elles ressortent propres mais les taches restent.

Quand je fais une lessive mouchoirs (j’essaie de les faire tremper dans de l’eau bouillante dans une casserole pendant 5-10 minutes avant de faire un cycle normal mais parfois je fais une lessive à plus haute température), à ce moment là je fais tremper mes lingettes et je les laves en même temps.

Voici nos gros changements pour la salle de bain ! Si vous avez des questions n’hésitez pas et si vous avez des astuces, n’hésitez pas non plus ! Dans un prochain article je vous parlerai de la cuisine (nutrition/hydratation/poubelles…).

Sea you soon !

Retrouvez-moi sur les réseaux!
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *